Keur LORIS : un ombilic du vivre-ensemble pédagogique à avoir à l’œil

Marie Louise Bob, une éducatrice spécialisée dans le domaine de l’inclusion scolaire, désirait aider les personnes atteintes de déficiences mentales depuis bon nombre d’années. C’est pour cette raison qu’elle a inauguré, en 2017, un centre d’accueil voué à la cause de ces personnes. En effet, Keur LORIS, dont l’acronyme « LORIS » évoque les mots loisir, occupation et réinsertion sociale, se veut un entre-deux pour les jeunes en manque d’informations adaptées ou qui se voient refuser un enseignement particulier à défaut de richesses. Ce centre a ainsi pour vocation d’être inclusif et pour objet d’encourager, dans la mesure du possible, la prise en charge des personnes en situation de handicap en simplifiant, entre autres, leur accès à toute forme de scolarité mais aussi des enfants du préscolaire.

Cependant, il ne s’agit pas des seules fonctions de l’organisme. Celui-ci se consacre, en fait, à bien d’autres occupations telles que :

  • la plénitude des enfants qui en font partie en leur proposant des activités sportives, ludiques et culturelles ;
  • l’acquisition des expressions langagières auprès des tout-petits, en sus des adolescents et adolescentes ;
  • la garantie d’une scolarisation rudimentaire en fonction des compétences des gens s’y présentant ;
  • le soutènement des proches du public concerné au cours du projet qui a été énoncé plus haut.

Enfin, Keur LORIS, qui rencontre quelques obstacles financiers ces temps-ci, se montre réceptif à toute bonne volonté de la société, que ce soit au moyen de dons médicaux, alimentaires, logistiques ou matériels, à l’instar de jouets. Il s’avère, d’ailleurs, qu’ouvert de 8 h 30 à 17 h 30, ce dernier, qui dispose déjà d’une prématernelle, s’apprête à instaurer une école élémentaire afin d’enchâsser ses élèves dans le système d’éducation. Il est donc possible de servir d’appui à cet institut en visitant son site Internet .

← Previous post

Next post →

2 Comments

  1. Bob André

    Courage Marie Louise.Seul le travail paie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *